Le métier de Moniteur d'escalade

Le métier de Moniteur d'escalade

Le diplôme de Brevet d’état d’escalade sportive 1er degré a été créé en 1981 avec le développement exponentiel de l’escalade moderne. Les besoins spécifiques de professionnels de l’escalade n’étaient pas couverts dans les zones de plaine ou les zones urbaines dans lesquelles peu de guide de haute montagne étaient installés.

Les diplomés sont communément appellés moniteur ou monitrice d’escalade.

Ce diplôme est un diplôme de haut niveau qui permet d’exercer et d’accompagner des clients en escalade ou en canyoning.

mini_esca

Certains exercent en ville sur des structures artificielles d’escalade, d’autres dans des zones péri-urbaines où l’on trouve des falaises de rocher et enfin certains exercent dans les zones touristiques de montagne où les clients viennent naturellement assouvir leur passion de l’escalade.

Les moniteurs d’escalade sont formés aux escalades d’initiation, aux grandes voies et aussi au terrain d’aventure. Ils ont le droit d’exercer jusqu’à l’altitude de 1500 m. Certains se spécialisent dans l’entraînement à l’escalade de compétition.

Canyoning : dès la création de la qualification pour le canyoning, les moniteurs d’escalade ont intégré ce module. Ils font partie des trois BE à corde autorisés à l’encadrement du canyoning. Aucune limite d’altitude n’est lié à cette pratique.

Les moniteurs d’escalade d’escalade sont regroupés dans un syndicat professionnelle qui s’appelle le SNAPEC. www.snapec.org SNAPEC

Formation : après un test technique, des unités de formations sont organisées par les CREPS : unité grandes voies (terrain d’aventure), entraînement et canyoning en sont les moments marquants.

Pour acquérir le niveau technique personnel, il n’y a pas d’autre alternative que de s’entrainer en escalade par ses propres moyens. Il existe quelques filières (assez rares) de formation des jeunes : le lycée professionnel de St Michel de Maurienne forme les jeunes aux métiers de la montagne parallèlement à des métiers techniques du bâtiment. Le lycée de Moutiers forme les jeunes aux métiers de la montagne dans le cadre d’une filière générale de lycée. Certains organismes professionnels,tels que les CRET organisent des stages de formation ou des formations spécifiques. Dans tous les cas, un niveau minimum en escaladeet en canyoning est requis. Ceux dont les familles ne pratiquent pas et qui souhaitent découvrir ces pratiques peuvent se tourner dans un premier temps auprès du Club Alpin Français de leur région ; il existe aussi des clubs d’escalade organisés par la fédération française de la montagne et de l’escalade dans toutes les régions de France.

Actuellement une refonte des formations est en cours. Il semblerait que le diplôme sera scindé en deux avec un diplôme d’état aux prérogatives limitées aux murs d’escalade et aux voies d’une longueur en site sécurisé. Et un diplôme d’état 2èmedegré qui sera assez ressemblant au Brevet d’état actuel.